images/stories/aSLIDES/rennes 11.12.png
images/stories/aSLIDES/rennes 13.12.png
images/stories/aSLIDES/dpart ski.jpg

Actualités

Les mini-entrepreneurs en compétition

mini 1      mini2

Le vendredi 31 mars, toute l’équipe de la mini-entreprise T’asTaTrousse est allée à la foire de Rouen. Durant cette journée,

ils ont pu effectuer des ventes et présenter leur projet.

 

mini 3

 

Le mercredi 16 mai, tous les directeurs sont allés au stade de Caen (Michel d’Ornano), concourir contre les autres mini-entreprises

de Normandie en présentant leur projet à des jurys où ils ont fini 21ème.

Mini-Entreprise: 2 dates à retenir

VENTE de trousses et pochettes:

vendredi 25 mai et vendredi 1er juin

heure: récréation du matin (9h50 - 10h10)

lieu: cour du collège

tarifs: 6€ et 8€

Les mini-entrepreneurs de T'asTaTrousse se tiendront à votre disposition.

Big Challenge 2018

 

Ce mardi 15 mai, 19 élèves de 4e et 29 élèves de 5e ont participé au Big Challenge , concours en anglais proposé à tous les collégiens français . Ils ont répondu à des questions de culture générale, de grammaire, de phonologie, de vocabulaire sur la langue anglaise. Résultats connus en juin.

 

 

INFO - DNB 2018

 

 Les matières retenues au brevet pour la série générale - session juin 2018 -  sont:

   - SVT

   - Technologie

Rencontre avec Magda Hollander-Lafon

 

Le mardi 24 avril 2018, Magda Hollander Lafon a rencontré les élèves de 3ème du collège et du lycée NDLP, au théâtre d’Avranches.

Déportée de Hongrie à Auschwitz à l’âge de 16 ans, elle a vécu les pires atrocités infligées par le régime nazi au peuple Juif.

Des années ont été nécessaires à sa reconstruction. Par la suite, cette femme a consacré sa vie aux jeunes en s’engageant auprès d’eux en tant que psychologue et en cherchant à transmettre son appétit de vie: « C’est de la vie dont je veux parler et non de la mort.  La vie est magnifique, vous êtes magnifiques ! »

Dans son livre « Quatre petits bouts de pain, des ténèbres à la joie » paru en 2012 elle a voulu montrer que, malgré l’horreur absolue des conditions d’incarcération à Auschwitz, la vie, la beauté, la joie devaient triompher face à la barbarie: « La brutalité, les ténèbres ne doivent pas gagner, ce serait donner raison aux bourreaux ». Dans un contexte bien souvent trouble sur les questions du « vivre ensemble », il faut, sans relâche donner confiance à nos jeunes.

En préparation d’un nouveau livre dans lequel elle veut rendre compte des échanges merveilleux qu’elle a eus avec plus de 17000 personnes, elle sait rappeler que chaque jeune rencontré est un cadeau. Cette immense générosité et sa modestie : « Je ne sais rien et j’en apprends chaque jour » sont un exemple. Les élèves sont repartis le cœur en joie, touchés par tant de grâce. L’écho de sa voix et la lumière de son regard leur resteront.

Faisons leur confiance pour être les gardiens et les transmetteurs de cette mémoire.